> "Un globe brisé, révélant en son coeur une poussière étrangement suspendue, maintenue en lévitation par un incompréhensible effet d'optique: un phénomène d'apesanteur d'autant plus déconcertant qu'il se produit là où se situe théoriquement le centre de gravité de la sphère. Le contraste des matières béton brut et poussière ténue, s'en trouve exacerbé. Cette pièce s'inscrit dans la continuité des recherches que mène Jean-Baptiste Caron: elle peut ainsi rappeler "Mécanique du vivant", autre sphère, pleine celle-là, dont l'artiste avait déplacé le centre de gravité de sorte qu'elle ne puisse plus rouler qu'en spirale. Les oeuvres- microcosmes de Jean-Baptiste Caron entrent en résonance avec les champs de forces qui opèrent à l'échelle du corps humain ou de l'univers."

Le collectif ABOUT : BLANK

miroir, poussière, Ø40cm</em>
2013, béton, plastique: miroir, poussière, Ø40cm