> "Il s’agit d’un étonnant mobile, d’un jeune artiste, Jean-Baptiste Caron, où les moutons blancs et noirs qu’on donne d’habitude à manipuler aux jeunes enfants sont remplacés par d’autres, plus métaphoriques cette fois-ci. Mais loin d’être extraits de leur contexte initial, ces derniers sont laissés à terre, le mobile se transformant en une discrète prothèse permettant aux «flocons de poussière 1» de divaguer sans pour autant s’envoler."

Camille Paulhan,De quelques oeuvres pulvérulentes, (extrait),
Portraits La Galerie

1 Michel Leiris, Biffures, 1948

plexiglass, dimension variable</em>
2010, poussières, fils,: plexiglass, dimension variable