> Réalisé à Nanterre lors d’une résidence dans les tours Aillaud organisée par Claude Rutault, ce projet prend en compte les spécificités architecturales du lieu; ici s’instaure un dialogue entre la fenêtre et son ombre projetée qui a été réalisée sur de la moquette en brossant les poils dans le sens contraire de la fibre. Il suffit alors de passer la main pour que l’ombre retrouve son destin éphémère et disparaisse aussitôt.

</em>
2007, moquette, 260x170cm: