> "Souffle, et l'essence vitale devient poussière stellaire, notre matière et matière du cosmos en expansion. La finitude n'est que transformation. Et comme par magie, le moment de la disparition devient l'apparition des forces magnétiques et attractives génératrices des astres. "Souffle" fait référence à cet instant où le vivant devient vide et silence, mais une alchimie particulière bouleverse le vide en sillage onirique et le silence en conscience d'une transformation possible."

Valeria Cetraro

 

 

2010, papier,  poudre graphite, 50x65cm